J’ai testé pour vous… faire du yoga.

Tu as peut-être déjà entendu dire un truc du genre : « le yoga, ça m’énergise » ou « j’ai pris mieux conscience de mon corps depuis que je fais du yoga »… Chelou ? Peut-être pas tant que ça … Voici mon expérience avec le yoga !

Pas besoin d’être un grand sportif !

Pour ma part, j’ai essayé toutes sortes de sport depuis le lycée, sans jamais me fixer sur aucun, même si à la fin de chaque cours j’étais contente de m’être motivée. Je ne suis donc, tu l’as compris, pas très sportive à la base. Et pas souple du tout ! Alors le yoga, je me disais que ce n’était pas pour moi. Mais un ami m’a dit que je devrais essayer, que ça pourrait peut-être me plaire. Moi je me disais : « Qu’est-ce que le yoga apporte de plus par rapport à un autre sport ? » Et puis le yoga, c’est pas un peu « perché » ?

Finalement, après avoir définitivement renoncé à la salle de sport depuis des mois, je me suis motivée (avec l’aide de mon pote !) pour essayer. Je l’ai accompagné au cours qu’il suit, un cours de yoga « lent » (où on tient chaque posture plusieurs secondes), qu’on appelle « hatha yoga ».

Respiration, postures, relaxation… Tout un programme !

A notre arrivée, la prof me demande si j’ai déjà fait du yoga et si j’ai mal quelque part, pour en tenir compte dans les exercices qu’elle va me donner. On s’allonge, on ferme les yeux (bizarre, la première fois…) et on commence à faire des exercices de respiration, lentement, guidés par les mots de la prof. Les techniques de respiration, qui sont reprises au début de chaque cours, permettent de se détendre, me dit-elle.  Alors là je me dis « Jusqu’ici, ça va ! C’est pas trop dur le yoga ! »  .

Ensuite, on se lève et on enchaîne ce qui s’appelle des « postures » : des positions dans lesquelles tu restes un petit peu (plusieurs secondes pour le hatha yoga, parfois une minute). L’essentiel, m’explique la prof pendant que je tente de faire ce qu’elle dit, c’est que je trouve un équilibre dans la posture, que je prenne le temps de m’y installer, pour sentir tel membre qui porte le poids du corps, tel muscle qui s’étire… le but n’est pas de faire exactement comme les autres : la prof propose des « variantes » de chaque posture en fonction des possibilités de chacun.

Je le comprends dès le début du cours, chaque mouvement va avec la respiration. La prof dit par exemple : « sur une expir’, on baisse la jambe, sur une expir’, on relâche… ».  La respiration en yoga est spécifique.  Bon, ça fait déjà une bonne heure qu’on est là et… je commence à comprendre que le yoga, c’est du sport ! Au moment où je me dis que je commence à fatiguer, la prof nous propose de nous allonger à nouveau pour le temps de relaxation. Ah ! Cool ! La prof nous guide pour qu’on puisse visualiser notre corps les yeux fermés, ce qui permet d’en prendre conscience et de le détendre profondément.

A l’écoute de ses sensations

Voilà ! C’est comme ça que ça s’est passé pour moi … et aujourd’hui je continue le yoga ! Je m’assouplis de cours en cours et j’ai plus la pêche ! Bref, je suis devenue cette personne chelou qui kiffe le yoga par-dessus tout ! lol

Si toi aussi tu veux essayer, un conseil : le yoga c’est comme pour tout, c’est important d’être à l’écoute pour ne pas se faire mal. On peut sentir que les muscles travaillent mais ce n’est pas normal d’avoir mal.

Tu peux aussi te dire : « qu’est-ce que je recherche dans le yoga ? » Moi, par exemple, ce que je cherchais, c’était une pratique sportive, et pas forcément une pratique spirituelle avec des chants ou autre…

Beaucoup de cours différents existent. Et toi, qu’est-ce qui te plairait ? En tous les cas, que tu tentes le yoga ou pas, bon sport à toi !

Et pour te faire sourire un peu, car oui le rire aussi ça détend, on t’a trouvé une petite vidéo de cours de Yoga qu’on aimerait pas partager avec cette fille :

image_pdfimage_print

The post J’ai testé pour vous… faire du yoga. first appeared on Fil santé jeunes.

The post J’ai testé pour vous… faire du yoga. first appeared on ProcuRSS.eu.